Arts et spectacles

Faut que j’me pousse

«J’sais pas si c’est moé,  qui est trop grand. P’t’être ben qu’j’mélange la vie et pis les vue».
Cette chanson d’Offenbach, par Gerry Boulet, me frissonne le dos chaque fois.  Parce que je «trip» solide sur la musique du groupe? Ou simplement par nostalgie de l’époque? Je sais pas. Chaque fois que les membres fondateurs ou musiciens font des spectacles rappelant la musique de l’époque, je me doit d’y être. Je me suis lié d’amitié avec certains artistes depuis quelques années. On s’amuse mutuellement, eux avec leur musique, moi avec ma présence à la caméra. On a beau vieillir, on restera à jamais des kid qui trippent au maximum! J’aurais aimé avoir l’âge d’un gars qui a vécu ces années là. Pourtant, Gerry est décédé j’avais 2 ans. Et le plus loin que je me souvienne, ma chanson préféré étant enfant était Les yeux du coeur. Elle jouait à la radio chaque jour. Samedi dernier, le 11 février, je suis allé à Québec. Pierre Harel, Breen Leboeuf, Johnny Gravel et Denis Boulet donnait un spectacle aux couleurs d’Offenbach. Une fin de semaine qui m’a coûté cher. Déplacements, nourriture, hôtel, etc, mais que je referais n’importe quand. Pour moi, ces dépenses sont un investissement dans mon cheminement de vie. Tout le monde devrait avoir droit à ces petits moments qui nous font grandir.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s