Lancements

Sainte-Adèle | Inauguration du Parc Claude-Henri Grignon et de la Place des citoyens

bandeau-parcLa Place des citoyens
Les premiers visiteurs ont pu découvrir deux vastes salles multifonctionnelles qui peuvent se transformer, selon les besoins, et pourvues toutes deux d’un système 02-steadeled’accrochage professionnel pour la présentation d’expositions de tous genres. Le Hall d’entrée, où l’on retrouve le vestibule, un comptoir d’accueil et un vestiaire pouvant accommoder 100 personnes, conduit dans la salle principale. Pouvant accueillir jusqu’à 175 personnes assises et 300 debout, cette salle peut être divisée en deux 01-steadelesalles distinctes au besoin, est dotée d’une fenestration abondante, d’un foyer, d’une cuisine de service traiteur, de toilettes publiques et est équipée d’un système de projection, en plus de proposer un espace pour la présentation de spectacles intimistes. La seconde salle, située au niveau du jardin, peut accueillir 150 personnes assises et 300 debout et on y retrouve une cuisine fonctionnelle et des toilettes, de même que des bureaux pouvant servir aussi bien de loges pour les artistes ou répondre aux besoins du camp de jour lors de la période estivale.

Parc Claude-Henri-Grignon
02-steadele23Le nouvel aménagement propose une vaste allée centrale qui traverse le parc et conduit à diverses zones d’activités ou de détente. On y retrouve une aire de jeux pour les 2 à 5 ans et une pour les 6 à 12 ans, un espace feu, une fontaine et des jeux d’eau, un espace pour un chapiteau temporaire, un pavillon de repos, une zone de pique-nique l’été et une butte de glisse l’hiver ainsi qu’un aménagement paysager exceptionnel qui incorpore des marais filtrants et des bassins de rétention. Sous l’esplanade, la Place du marché peut accueillir près de 40 artisans agroalimentaires et producteurs agricoles tout l’été alors que l’hiver, on y retrouvera une patinoire.

Les architectes d’Atelier IDEA, Sonia Leroux et Denis Désilets ont pour leur part présenté la réflexion qui a alimenté la réalisation de l’aménagement paysager et du concept architectural. « Le bois est utilisé avec abondance puisqu’il est un matériau durable exprimant une sensibilité à l’environnement. Les lignes poétiques et fluides du bâtiment se résentent à la communauté comme une porte d’entrée à l’épanouissement de la culture. La silhouette des toitures s’inspire quant à elle du profil des montagnes du paysage laurentien. Quant au concept paysager, nature et urbanité se côtoient harmonieusement. La place du marché et le réaménagement du parc urbain deviendront ainsi les éléments rassembleurs nécessaires à la création d’un milieu de vie unique.»

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s